Le prix de son appartement selon l’étage

 
 

On le sait bien, plus on grimpe les étages plus les prix des appartements sont élevés, surtout lorsque l’immeuble possède un ascenseur !

 
bumper-immobilier-appartement-vente-homestaging-marketing-lifestyle-decoration-0.jpeg
 

D’après une étude menée par Meilleursagents.com l’écart entre le rdc et l’étage le plus élevé atteindrait 15% de différence, cela se justifie par une vue plus intéressante au dernier étage, plus de lumière et moins de voisins au dessus.

 
 Schéma inspiré de  Meilleursagents.com

Schéma inspiré de Meilleursagents.com

 

En revanche, quand l’immeuble n’est pas équipé d’un ascenseur, ce n’est pas l’appartement en dernière étage qui est le plus cher. Ce sont bien souvent le 2e et le 3e car l’effort reste encore acceptable par la plupart d’entre nous.

Un rez-de-chaussée sur rue/ou rdc surélevé est moins demandé car l’investissement fait souvent peur, moins de sécurité, plus de bruit, du passage… Mais c’est une occasion rêvée pour négocier un prix plus bas et pour acquérir un appartement en plein centre à un prix plus raisonnable.

N’oublions pas qu’un dernier étage reste toujours l’appartement coup de coeur, même sans ascenseur, tout appartement peut se vendre à un prix supérieur à la norme si celui-ci est bien présenté et si les prestations proposées sont à la hauteur.