L’histoire du marché de la Croix-Rousse

Pour mieux comprendre l’engouement
des lyonnais pour ce marché mythique,
revenons un peu en arrière et prenons de la hauteur.

1*m3fv7gMD8t_0ZSlBF10usw.jpeg
 

C’est à l’artère emblématique du boulevard de la Croix-Rousse que commence cette histoire. À l’époque de Napoléon III, des fortifications délimitaient les pentes du plateau. Elles protégeaient la ville des ennemis potentiels. Après un constat objectif, Napoléon III déclare que “les fortifications n’ont plus aucune raison d’être. Elles sont inutiles contre l’ennemi et nous ne sommes plus au temps où l’on se croyait obligé d’élever de redoutables défenses contre l’émeute”. L’Empereur décida alors de les remplacer par un long boulevard en “témoignage de sa confiance dans le bon sens et le patriotisme de la population lyonnaise”.

Le marché de la Croix-Rousse prit aussitôt sa place et les habitants en firent l’un des marchés les plus prisés.

 
 

Photographies par Jérôme Pantalacci / source histoire

Marché de la Croix-Rousse :

  • Marché en plein air
  • Marché à la criée
  • Marché aux fleurs
  • Fruits et légumes
  • Marché bio
  • Marché d’été
  • Vente en détail

Boulevard de la Croix-Rousse, Lyon 69004
Lundi → Fermé
Du mardi au dimanche de 6h00 à 13h00

 
Christmas is coming 🎵
 
 
bumper-immobilier.png
 

À louer → Le chalet Montanum

www.chalet-montanum.com

 
Bumper_COTA

Découvrez le résultat de notre dernière réalisation — Lyon 2°: ⬇️🆕⬇️

 

Bumper vient tout juste de terminer la rénovation d’un bureau de 102 m2 destiné à la location. Il est situé à proximité de la place des Jacobins dans le 2ème arrondissement de Lyon.

En développant ce projet, nous avions à cœur de faire profiter chaque bureau individuel de la lumière traversante, depuis la grande fenêtre archée donnant sur la rue jusqu’aux fenêtres arrières donnant sur la cour.

Ce que l’on aime :

  • La grande fenêtre archée dans l’espace open space de 31,5 m2.
  • La lumière traversante.
  • Les grandes vitres sans montant.
  • Le cube centrale couleur Terra Cota.
  • L’adresse prisée de la place des Jacobins.
  • Être à deux pas de la rue de la République.
  • Être à 5 min du Vieux-Lyon via la passerelle du Palais de Justice.
Le bureau est désormais loué et nous cherchons activement d’autres locaux à acheter ou à louer.

➡ ️N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des locaux disponibles !

 
 

Les quartiers vivants : Masséna / Brotteaux
 

Restaurants :

Bistrot du marché -> Maison Germains, tous les jours sont proposés des plats de saison de producteurs régionaux. 
Cuisine du monde -> Maison Ha&Mi, Organique et asiatique "street food" + local et vegan.
Gastronomique -> Miraflores, dialogue culinaire entre deux pays : la France et le Pérou.
Bar à vin -> Le bouchon comtois : vins, bières, ardoises et tartines de Franche-Comté uniquement !
Boire du gin et se restaurer -> Le Blindpig, le premier restaurant à Lyon spécialisé dans le gin.
Cocktails et mets tropicaux -> Casa Jaguar, menu exotique d'inspiration latine.
Salon de café -> D'un siège à l'autre : espace café pour quelques instants ou pour organiser des événements professionnels. 
Boucherie restaurant -> L'Argot, cuisine traditionnelle autour de viandes d'exception.
La pizzeria -> Neroliva, la "best" du 6e. 

AUTRES : 

Librairie -> L'Astragale
Alimentation locale -> Ma ferme en ville
Boulangerie - pâtisserie (avec le meilleur mille-feuille) -> Taffin
Papeterie cool -> Le papier fait de la résistance
Le Parc de la tête d'or

 
 
 

Maison Ha&mi, Casa Jaguar, L'Astragale

 

à vendre en ce moment dans ce quartier

  GAÏA    LYON 6 - BROTTEAUX  128m2       à rénover

GAÏA

LYON 6 - BROTTEAUX
128m2       à rénover

  POP    LYON 6 - MASSÉNA  66m2       à rénover

POP

LYON 6 - MASSÉNA
66m2       à rénover

 

Vernissage Bumper
 

L'équipe Bumper organisait la semaine dernière, un événement un peu particulier.

Pour remercier nos partenaires, clients, amis et inaugurer des nouveaux bureaux fraîchement rénovés, nous avons convié tout ce beau monde à l'exposition des dessins d'Alexandra Beau et photographies d'Aurélien Aumond. 

Quelques oeuvres sont encore disponibles sur leur site respectif :
www.alexandrabeau.com, dessins originaux à partir de 80€.
www.aurelienaumond.fr photographies à partir de 30€.

 
bumper-vernissage-immobilier-19.jpg

Merci à Aymeric de Charitea & Lemonaid
pour ces délicieuses boissons biologiques
issues du commerce équitable. 

 

Le back-office
 
Ce que l’on voit de Bumper, c’est comme lorsque l’on regarde un joli croissant de lune. Il y a en effet une face cachée, pourtant bien présente et même indispensable, sans laquelle le croissant brillant ne pourrait exister.
Laurence de L’instant Parisien
 
bumper-blog-news-immobilier-lyon-appartement-vente-achat-investir-homestaging-design-decoration-lifestyle-art3.jpg
 

Sur le terrain, les commerciaux. Au bureau, le back-office.

Autrement dit, le back-office c’est l’équipe qui déploie ses compétences en communication et marketing pour le plaisir de vos yeux.

En constante veille des nouvelles tendances, des innovations immobilières et d’idées tant esthétiques qu’efficaces, cette partie de l’équipe Bumper assure l’image de marque de l’agence.
Assimilable à un bureau de style — immobilier — le champ d’action est infini: autant de biens différents sur lesquels la créativité s’exprime, jusqu’à organiser des événements et assurer une belle présence sur les réseaux sociaux.

Le chef d’orchestre est Alexandra, la responsable artistique, qui regroupe les talents autour de chaque opération et “signe” toutes les actions comm’ et market’ qui sortent de Bumper.

 
 Le trio Agent (Aurélie) — DA (Alexandra) — Photographe (Jérome Pantalacci)

Le trio Agent (Aurélie) — DA (Alexandra) — Photographe (Jérome Pantalacci)

 

Les deux équipes, back-office et commerciaux, travaillent main dans la main pour que l’expérience Bumper soit toujours meilleure. De la prise de mandat à la création de l’annonce. De l’annonce à la visite, et jusqu’à l’après-vente où nous gardons d’étroits liens avec nos clients.

Donc à tous ceux qui reconnaissent timidement rêver devant la newsletter, les dernières photos Instagram ou le site Bumper pendant leur pause-café, nous devons ces heureux instants au back-office Bumper.

→ En photo Tempo à vendre dans le 7e

 
 

Crise de trésorerie 💥‼️

Deux cas peuvent créer une crise de trésorerie :

bumper-blog-news-immobilier-lyon-appartement-vente-achat-investir-homestaging-design-decoration-lifestyle-art1.png
 

1. Lors d’un premier ou d’un nouvel achat :

  • Vous êtes un primo accédant et vous achetez votre tout premier appartement en résidence principale ou bien vous vendez votre résidence principale pour faire un nouvel achat.
  • Vous avez un apport personnel et un budget d’achat global — ( apport + un montant d’emprunt possible souvent déterminé avec votre banque ou par le biais d’un courtier.) — pour l’appartement que vous souhaitez acheter.

Comment éviter une crise de trésorerie ? 
→ Calculer le coût réel mensuel de l’investissement, c’est à dire :

> Le montant du remboursement mensuel de votre empreint.
> Le montant de l’assurance du prêt. 
> Le montant de l’assurance habitation.
> Le montant de la taxe foncière.
> Le montant de la taxe d’habitation.
> Le montant des charges de copropriété, c’est à dire des frais et dépenses nécessaire au bon fonctionnement de la copropriété. 
 → (Celles-ci se fond par le biais d’appels de fonds trimestriels).
> Le montant des appels de fonds exceptionnels pouvant provenir de travaux de ravalement de façade, de réfection de toiture ou bien de rénovation des parties communes.
 → 🚨Attention 🚨: ceux-ci peuvent être imposés par la ville et les budgets sont très importants.

Une fois le coût mensuel de l’investissement déterminé, déduire celui-ci de vos revenus globaux après impôt. Le montant restant est votre “reste à vivre”, c’est à dire le budget mensuel qu’il vous reste pour le mois.

→ Revenus -total charges = Reste à vivre.

Si vous passez de la location à l’achat, il est impératif de prendre en compte les charges additionnelles.

2. Lors d’un investissement locatif :

Vous avez des fonds à placer et vous souhaitez acheter un bien en direct ou par le biais d’une SCI pour faire un investissement locatif. De même que pour un nouvel achat, vous avez un apport personnel et un budget achat global — (apport + un montant d’emprunt possible souvent déterminé avec votre banque ou par le biais d’un courtier) — pour le bien que vous souhaitez acheter.

Comment éviter un crise de trésorerie ? 
→ Calculer le coût réel mensuel de l’investissement, c’est à dire :

> Les mensualités du crédit.
> L’assurance du prêt.
> L’assurance PNO (propriétaire non-occupant) & l’assurance loyers impayés
> La taxe foncière. 
> Les charges de copropriété, c’est à dire des frais et dépenses nécessaire au bon fonctionnement de la copropriété. (Celles-ci se fond par le biais d’appels de fonds trimestriels).
> Les charges de copropriété exceptionnelles pouvant provenir de travaux de ravalement de façade, de réfection de toiture ou bien de rénovation des parties communes.
 → 🚨Attention 🚨: celles-ci peuvent être imposées par la ville et les budgets sont très importants.
> Les frais de gestion ( si vous passez par une agence)
> Les impôts fonciers 🛎
> Travaux de réparation éventuels (à la charge du propriétaire)

Calculer les revenus locatifs annuel : 
 → Loyer mensuel x 12

Une fois le coût mensuel de l’investissement déterminé ajoutez-y les charges que vous avez sur votre résidence principale (prêt ou loyer, taxe foncière, charges de copro, assurances etc). Déduisez celles-ci de vos revenus globaux après impôt.

Le montant restant est votre “reste à vivre”, c’est à dire le budget mensuel qu’il vous reste pour le mois.

→ Revenus -total charges = Reste à vivre.

Les meilleures solutions:

 
bumper-blog-news-immobilier-lyon-appartement-vente-achat-investir-homestaging-design-decoration-lifestyle-art0.png
 

Dans les deux cas : 
ANTICIPER & FAIRE UNE SIMULATION SUR PLUSIEURS ANNÉES

Dans le 2ème cas : 
 → Soyez très vigilant sur la notion de fiscalité. Tout investisseur immobilier doit chercher à connaître l’impôt engendré par ses loyers.
🚨Attention 🚨: Celui-ci est compliqué à calculer et change chaque année →l’impôt va s’alourdir au fur et à mesure du temps. (Ne pas oublier que l’échéance du prêt n’est pas déductible, seuls les intérêts du prêt le sont. Il est nécessaire de calculer l’impôt pour chaque année afin de prendre en compte la dégressivité des intérêts d’emprunts déductibles et ainsi l’augmentation de l’impôt foncier.)

A SAVOIR : Les fonds que vous gagnerez grâce au bien immobilier ne suffiront pas à payer les charges générées par ce même bien. (Ça serait trop facile sinon !)

→ Avant de faire un tel investissement assurez-vous d’avoir la trésorerie pour supporter les charges.

 
 

La fiscalité sur l’acquisition et la revente

Que paye-t-on lorsqu’on achète un bien immobilier
et lorsqu’on le revend ?

bumper-blog-news-immobilier-lyon-appartement-vente-achat-investir-homestaging-design-decoration-lifestyle-art-.png
 

1. Les droits d’enregistrement ou de mutation au moment de l’achat

Ce sont les taxes que perçoit le notaire pour l’État au moment d’un achat immobilier. C’est donc à l’acquéreur qu’il revient de payer ces frais au moment de la signature d’achat, pour tous changements de propriétaire ou lors d’une donation.

Le montant est calculé en fonction du prix de vente, si le bien est ancien ou neuf. Les droits d’enregistrement + les émoluments du notaire, font partie de ce qu’on appelle = les frais de notaire.

→ Calculez les frais de notaire

2. L’impôt sur la plus-value immobilière au moment de la revente

Lors d’une vente d’appartement ou de maison, on réalise le plus souvent une plus-value. On réalise en générale une plus-value, lorsque le bien acheté a été entièrement rénové, que l’emplacement a pris de la valeur…

La plus-value correspond à la différence entre le prix de vente d’un bien et son prix d’achat.

Celle-ci est exonérée d’impôt si le bien est la résidence principale des vendeurs et taxée à hauteur de 34,5% pour les résidences secondaires(impôt = 19% et prélèvements sociaux = 15,5%). Lorsque le bien est détenu depuis plus de 23 ans — exonération d’impôt, lorsque le bien est détenu depuis plus de 30 ans exonération d’impôt et de prélèvement sociaux . Bien sûr, plus vous gardez le bien dans votre patrimoine (en résidence secondaire) moins vous paierez d’impôt sur la plus-value (voir le tableau d’abattement).

3. Les frais d'agence

Si vous passez par une agence pour la vente de votre appartement pour de nombreuses bonnes raisons, sachez que c'est au vendeur de payer les frais d'agence (FAI charge vendeur).
Chez Bumper, nous fournissons un travail d'équipe global (équipes commerciale et marketing) pour vendre au mieux votre bien pour 5% d'honoraires d'agence. 

N'hésitez pas si vous souhaitez vendre votre appartement ou maison -> info@bumperfrance.fr