BADAK

Mise en scène par l’équipe Bumper dans le cadre de la vente de ce bien. Scénographie non-contractuelle. Photographies par Jérôme Pantalacci

Mise en scène par l’équipe Bumper dans le cadre de la vente de ce bien. Scénographie non-contractuelle. Photographies par Jérôme Pantalacci

Dans la famille SoBell, vous demandez le petit frère? Nous l'avons pour vous ! 
Il s'appelle Badak, il est idéalement situé,  il est lumineux, beau et tout fraichement rénové. 

En plus, comme tous les petits derniers de famille, il a un caractère à vous faire chavirer.

Entrée séjour au Sud avec cuisine équipée semi-ouverte, chambre avec dressings, salle d'eau et WC séparés. 
Une cave et un grenier.

LES INFOS ESSENTIELLES :

Appartement T2 de 56m2
Situé au deuxième étage (sur trois) sans ascenseur
Une chambre
Double vitrage bois et volets roulants
Chauffage au gaz
Charges mensuelles: 60€
Taxe foncière: 437€
Prix: 309 000€

 

CE QUE L'ON AIME : 

L'emplacement recherché
La copropriété bien entretenue
Les rénovations sobres et douces
La tête de rhinocéros (aka Badak) en origami
Les plafonds à la française qui ont été isolés tout en gardant les poutres principales
La verrière en contre-bas dans la cour
La double exposition Nord/Sud

Merci à Auguste et Cocotte pour la décoration de table et le linge de maison ainsi qu'à Clésa pour leurs belles petites plantes.

Plan représentant la répartition des espaces et la disposition du mobilier. Ce plan n’est en aucun cas un plan technique à l’échelle. 

Nom *
Nom
 

NOS BONNES ADRESSES :

- Découvrir les merveilles de ce shooting chez Auguste et Cocotte (16 rue Auguste Comte)
- Prendre son petit déjeuner au Sofitel avec la splendide vue sur le Rhône (20 quai Gailleton)
- Trouver la perle rare chez Summer ou encore chez Nathalie Rives (place Gailleton)
- Flâner au Musée des Tissus et des arts décoratifs (34 rue de la Charité)
- Déguster un thé glacé et un "bun bo" (spécialité vietnamienne) au Petit Grain (19 rue de la Charité)
- Une cuisine du marché sans prétention mais idéale pour les grosses faims au Café des Antiquaires (40 rue Auguste Comte)